dimanche 20 novembre 2016

The Book of Ivy (Tome 2), The Revolution of Ivy (Amy Engel)

Quelques informations sur ce livre :

Auteur : Amy Engel
Titre : The Revolution of Ivy

Éditeur : Lumen
Style : Science-Fiction
Nombre de pages : 322
Prix : 17,40

Année de sortie: 2015



Résumé: 


Née pour trahir et faite pour tuer... sera-t-elle à la hauteur ?
J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif et raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà de la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution ?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.



Critique:


 Même si ce deuxième tome est un coup de cœur, il fut, pour moi, moins bien que le premier. Il a quelque chose en moins et il aurait très bien pu être intégré dans le premier bouquin, au lieu d'en faire 2.  
 Alors que dans le premier tome toute l'histoire se passait dans la ville, ici nous sommes de l'autre coté de la barrière, et la ville me manque 

 Ivy a selon moi agit bêtement à la fin du premier roman, elle devait se douter que son père et sa sœur n’arrêterait pas leurs manigances juste parce qu'elle était expulsée, alors, évidemment, pendant une bonne partie de roman, Ivy pense à Bishop, regrette, et s'inquiète. Être constamment dans sa tête et dans ses tourments s'avère assez ennuyant, mais l'histoire continue tout de même. De nouveaux personnages et de nouvelles péripéties surviennent, pour notre plus grand bonheur, j'ai néanmoins un goût de trop peu. Alors que dans le premier livre il n'y a pas vraiment d'action à proprement parlé, ici l'auteure nous en donne mais je ne suis pas pleinement satisfaite. 

  La plume de l'auteure reste inchangée, toujours fluide et facile à lire, sans prise de tête. J'aime beaucoup, car on ne doit pas réfléchir et on n'a pas affaire à du vocabulaire difficile.

 Le gros point positif fut de retrouver nos personnages, du moins une partie, on en apprend déjà un peu plus sur eux. J'ai aussi beaucoup aimé le fait que les quelques nouveaux personnages soient très attachant. De nouvelles amitiés se créent, nous avons un nouveau décors, j'avais presque l'impression de lire une toute nouvelle saga. L'ambiance a beaucoup changé, mais on s'y habitue vite, c'est donc un petit +.

 En conclusion, j'ai adoré cette saga même si ce dernier tome avait selon moi, quelques petits défauts (qui ne m'ont pas gâché la lecture, loin de là !) Je la conseille à tous les romantiques fans de roman post-apocalyptique (même si le thème est ici trop peu présent)



Ma note: 17/20





Constancegrs
Logo Livraddict

Everything, Everything (Nicola Yoon)

Quelques informations sur ce livre :

Auteur : Nicola Yoon
Titre : Everything, Everything

Éditeur : Editions Bayard 
Style : Romance, Contemporaine
Nombre de pages : 360
Prix : 18,85(BE) 16,90 € (FR)

Année de sortie: 2015



Résumé: 


Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.


Critique:


 J'ai lu ce livre lors du Week-end à 1000 (du 10 au 13 novembre), je l'ai choisi car le livre comprend pas mal de dessins, schéma, etc et que la taille de la police est plutôt grande, donc, il se lit très vite. En le lisant, je me suis rendue compte que ce roman était addictif et la plume de l'auteur assez fluide, ce qui rend la lecture d'autant plus rapide, ce qui est un gros avantage lors d'un w-e à 1000.

 Tout d'abord, je dois vous dire que j'ai attendu très longtemps avant de lire ce livre qui était dans ma P.A.L depuis pas mal de temps (5 mois). J'ai découvert ce livre grâce à Zoella, la célèbre youtubeuse américaine. Elle le présentait dans une de ses vidéos "My Book Club Picks". Grâce à elle, j'ai découvert d'incroyables personnages, très attachant. Madeline et Olly sont tellement émouvant, ils sont tellement parfait l'un pour l'autre que je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir plusieurs fois les larmes aux yeux. Par contre, dès le début j'ai détesté la mère de Maddy, le fait qu'elle veule toujours tout savoir, que sa fille lui dise tout et qu'elle pense savoir ce qui est bien pour sa fille car elle est médecin, elle ne laisse aucune liberté à sa fille, ce qui est injuste vu déjà le peu de liberté qu'elle a, le fait de rester enfermer est déjà pas mal.

 Ensuite, pour moi, ce genre d'histoire était totalement inédite, une jeune fille qui n'a plus mit le pied hors de chez elle depuis 17 ans à cause de sa maladie, qui ne peux pas avoir de vrais amis, de vrais relations, même pas avec ses profs dont les cours se font le plus souvent par Skype... Elle n'a que ses livres, sa mère et son infirmière, ce doit être complétement affreux. Après je ne dit pas que ce livre n'a aucun défaut. Loin de là, c'est le premier roman de l'auteure, et il manque parfois 2/3 choses, on trouve parfois un petit détail illogique, néanmoins, la fin m'a tellement surprise ! Je vous jure, je ne m'y attendais pas vraiment pas. Et même si cette fin peut sembler trop "fausse", trop "grosse" pour certains, et peut-être qu'elle n'aurait pas du finir comme ça, j'ai été très émue, j'ai adoré.

 Enfin, je suis obligée de terminer en disant que ce livre fut un véritable coup de cœur, ce bouquin était mignon, simple, plein d'émotions, un coup de fraicheur, je vous le conseille vraiment même si avec toutes les illustrations il peut sembler un peu enfantin, l'histoire ne l'est pas.



Ma note: 17/20





Constancegrs
Logo Livraddict

lundi 24 octobre 2016

The Book of Ivy (Tome 1) (Amy Engel)

Quelques informations sur ce livre :

Auteur : Amy Engel
Titre : The Book of Ivy

Éditeur : Lumen
Style : Science-Fiction
Nombre de pages : 342
Prix : 17,40

Année de sortie: 2015



Résumé: 


Voilà cinquante ans qu’une guerre nucléaire a décimé la population mondiale. Un groupe de survivants d’une dizaine de milliers de personnes a fini par se former, et ce qui reste des États-Unis d’Amérique s’est choisi un président. Mais des deux familles qui se sont affrontées pour obtenir le pouvoir, la mienne a perdu. Aujourd’hui, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, lors d’une cérémonie censée assurer l’unité du peuple.
J’ai seize ans cette année, et mon tour est venu.
Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le garçon qu’on me destine, Bishop, le fils du président. Depuis ma plus tendre enfance, je me prépare pour ce moment. Peu importent mes sentiments, mes désirs, mes doutes. Les espoirs de toute une communauté reposent sur moi. Le temps de la rébellion approche…
Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera.
Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? À la fois histoire d’amour torturée, thriller psychologique et dystopie cruelle, The Book of Ivy vous entraîne dans un compte à rebours haletant dont vous ne sortirez pas indemnes.



Critique:


 The Book of Ivy fut une lecture parfaite, j'ai adoré ce bouquin. Lumen ne m'a, encore une fois, pas déçue du tout ! J'ai vraiment du mal à trouver des défauts dans ce tome, ce fut un énorme coup de cœur, je vous le conseille fortement.

 Tout d'abord, j'ai beaucoup accroché à l'histoire, je ne me suis jamais ennuyée. À partir du mariage de Ivy et Bishop, j'ai adoré suivre l'évolution de leur histoire, l'évolution de ce couple forcé. Même si je ne trouve pas qu'il y ait beaucoup d'actions et de suspense, j'étais à fond dedans. Et c'est peut-être parce qu'il n'y a pas de péripéties toutes les deux pages, que j'ai autant dévoré ce livre ! Ça change des autres romans.

 Ensuite, la plume de Amy Engel est très fluide, pour ce type de livre où il ne faut pas réfléchir c'est bienvenu ! Ce livre se laisse lire, sans prise de tête, il ne vous fatigue pas, il est reposant ! J'adore !

 Enfin, les personnages sont tellement attachant, on ne connait pas forcément beaucoup de choses sur eux, à la fin de ma lecture je n'avais pas l'impression de si bien les connaitre mais je me suis attachée tellement fort à Ivy et Bishop que ça en devient de l'obsession !
 J'ai adoré le caractère de Ivy même si le fait qu'on lui ait dicté la façon dont elle devait fonctionner m’énervait, le fait que son père et sa sœur dirige ses moindres mouvements et que ça lui pourrissent la vie alors qu'au début elle ne s'en rendait pas vraiment compte, qu'elle se laissait faire sans prendre le temps de réfléchir ! Trouvant qu'elle ne se rebellait pas assez, j'ai peu à peu pris moi-même le temps de détester sa famille, son père et sa soeur.
 Bishop quant à lui est mon personnage préféré, il ne suit pas les idéaux de son père, il n'est pas vraiment d'accord avec lui, il ne veut même pas du pouvoir et ça se voit. C'est un type bien, qui est tombé dans un piège, dans une rébellion, qui est injuste envers lui. Il est peut-être le personnage qui mérite le moins la mort.

 Bref, gros gros coup de cœur, j'ai aujourd'hui une confiance absolue et aveugle en "Lumen" qui ne propose que des perles :) Je vous le conseille fortement !
 

Ma note: 19/20





Constancegrs

Logo Livraddict
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...